LE CONSEIL DU PRO

LE POINT DE RASSEMBLEMENT.

Le point de rassemblement est une zone vers laquelle les salariés et les visiteurs d’une entreprise doivent se diriger et se regrouper en cas d’évacuation des locaux après le déclenchement d’une alarme incendie signalant un danger (incendie, explosion, fuite de gaz, etc.). Le point de rassemblement est impérativement situé à l’extérieur des locaux pour assurer la sécurité de tous, permettre le recensement des occupants et donner les consignes à suivre pour la suite des événements.

S’il n’existe aucune réglementation stricte déterminant la mise en place du point de rassemblement, il est préférable d’en déterminer un pour tous les établissements recevant du public (écoles, administrations, restaurants, hôtels, magasins, …) et des travailleurs (usines, bureaux, etc.). Il doit bien entendu être situé dans une zone sécurisée, loin de tout danger et facilitant l’intervention des secours. Le point de rassemblement doit être un espace suffisamment important pour accueillir et réunir l’ensemble des personnes, accessible à tous, y compris les personnes à mobilité réduite, telles que les personnes âgées, les femmes enceintes ou les personnes souffrant d’un handicap.

 

SIGNALER LE POINT DE RASSEMBLEMENT

Régi par l’arrêté du 04 novembre 1993, le point de rassemblement doit être signalé par un panneau carré ou rectangulaire, contenant trois silhouettes dont une cachée, et quatre flèches blanches pointant vers ces silhouettes. Il est à noter que la norme française EN ISO 7010 a pour but d’harmoniser tous les pictogrammes et certifie leur conformité.

Attention donc à ne pas faire de création originale !

Le panneau doit être vert (couleur indiquant un secours, une évacuation ou une situation de sécurité) et le pictogramme de couleur blanche pour assurer sa parfaite lisibilité. La dimension du panneau n’est pas règlementée mais il est recommandé de ne pas le fixer à une hauteur de plus de 2,30m.

 

LES EXERCICES D’ÉVACUATION

Pour former le personnel, améliorer l’organisation et repérer d’éventuelles complications, il est nécessaire de faire régulièrement des exercices d’évacuation au sein des bâtiments.

Il faut au préalable établir un plan d’évacuation de l’établissement, disponible et visible par tous, indiquant le point de rassemblement, les numéros utiles et les consignes d’évacuation d’urgence. L’employeur doit bien entendu prévenir en amont ses salariés de l’emplacement du point de rassemblement.

Dans les bâtiments les plus importants le fléchage du parcours d’évacuation doit être pensé pour faciliter la circulation des personnes vers les sorties.